Toute l'actu en bref

Ce soir (21h00), à Saint-Denis, on ne se disputera pas uniquement le sacre européen.

Respectivement vainqueur et finaliste de la Ligue des champions, Cristiano Ronaldo et Antoine Griezmann joueront, aussi, pour le Ballon d'Or.

On peut bien sûr douter de l'intérêt d'élire, chaque année, le meilleur joueur au monde dans un sport... collectif. Cristiano Ronaldo, lui, n'en a cure. Il aime les récompenses et entend bien profiter de son succès en C1 et de cette finale de l'Euro 2016 pour occuper l'estrade de la Kongresshaus de Zurich en janvier prochain.

CR7 a déjà remporté trois fois le Ballon d'Or, un sous le maillot de Manchester United (2008) et deux sous celui du Real Madrid (2013 et 2014). Pas de soute sur le fait que le Portugais sera aussi motivé par cela, ne serait-ce que pour revenir à une longueur de son rival Lionel Messi, élu en 2015 pour la cinquième fois après son quadruplé entre 2009 et 2012. Oui, cela fait maintenant huit ans que les deux monstres monopolisent le titre.

Antoine Griezmann a de très sérieux atouts pour mettre fin à cette hégémonie commencée après l'élection du Brésilien Kaka (AC Milan) en 2007. Pour l'instant, Ronaldo, en tant que vainqueur de la Ligue des champions, et Messi, champion d'Espagne, possèdent un avantage. Mais un sacre au Stade de France ferait du Mâconnais un candidat plus que sérieux.

D'autant que Griezmann a brillé lors de cet Euro, dont il est le meilleur buteur avec six réalisations - jamais personne à part Michel Platini en 1984 n'avait marqué autant en un seul tournoi - auxquelles il faut ajouter deux assists.

Ronaldo, même s'il ne rayonne pas autant qu'en club, n'est pas en reste dans le tournoi. Avec trois buts et autant de passes décisives, CR7 a également joué un rôle décisif dans la campagne du Portugal.

Jusqu'à présent, cette saison, les deux hommes affichent les statistiques suivantes, toutes compétitions confondues, club et équipe nationale réunis: 60 matches, 57 buts et 19 assists pour Ronaldo, 69 matches, 40 buts et 13 assists pour Griezmann.

sda-ats

 Toute l'actu en bref