Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Roman Polanski a renoncé à présider les César suite à une polémique soulevée par les milieux féministes (archives).

KEYSTONE/AP/JAREK PRASZKIEWICZ

(sda-ats)

Le réalisateur franco-polonais Roman Polanski renonce à présider la cérémonie des César, les "Oscars français", selon un communiqué publié mardi. Une polémique, qu'il juge "injustifiée", avait été déclenchée par des associations féministes contre sa nomination.

Ces associations, qui ont lancé une pétition pour sa destitution, dénoncent le choix du réalisateur qui avait été poursuivi en 1977 en Californie pour le viol d'une adolescente de 13 ans.

Libéré sous caution après 42 jours de prison, le cinéaste qui avait plaidé coupable de "rapports sexuels illégaux" avec une mineure mais nié le viol, s'était enfui des États-Unis avant le verdict, craignant d'être lourdement condamné.

Considéré depuis comme un "fugitif" par les Etats-Unis, il court toujours le risque d'y être extradé. En décembre 2016, la Cour suprême polonaise a mis fin à une procédure d'extradition entamée en 2014 à la demande de la justice américaine.

Cette polémique a "profondément attristé Roman Polanski et atteint sa famille". Le réalisateur "a décidé de ne pas donner suite à l'invitation" des organisateurs, d'après le communiqué de son avocat.

Le titre de président de la cérémonie des César est essentiellement honorifique, les récompenses étant attribuées par plus de 4000 professionnels.

Etabli en France

La ministre française des Droits des femmes, Laurence Rossignol, avait jugé vendredi "surprenant et choquant" le choix, annoncé mercredi, du réalisateur franco-polonais comme président de la cérémonie des César, plus hautes récompenses du cinéma français. La réaction de la ministre avait suivi celle jeudi d'une association féministe, Osez le Féminisme, qui avait exprimé sa "colère".

Le réalisateur de "Tess", du "Pianiste" ou de "Rosemary's Baby" est aujourd'hui âgé de 83 ans. Naturalisé français en 1976, Roman Polanski vit en France. Il n'est jamais retourné aux Etats-Unis, pas même en vue de recevoir l'Oscar du meilleur réalisateur en 2003 pour "le Pianiste".

Depuis 1989, il est marié, en troisièmes noces, avec l'actrice française Emmanuelle Seigner qui lui a donné deux enfants.

ATS