Fraude massive à l'absentéisme dans un hôpital de Naples


 Toute l'actu en bref

Il a fallu deux ans d'enquête et des caméras cachées pour mettre au jour ce système bien rodé dans l'hôpital napolitain "Loreto Mare" (image symbolique).

Keystone/AP/ALESSANDRA TARANTINO

(sda-ats)

Près d'une centaine d'employés d'un hôpital de Naples ont été interpellés pour fraude à l'absentéisme, a annoncé vendredi la police. La palme revient à un médecin qui prenait la poudre d'escampette pour aller jouer au tennis.

Deux années d'enquête et des caméras cachées ont permis de documenter un système bien rodé à l'hôpital Loreto Mare où certains employés passaient les badges de présence de 94 camarades absents. Deux travailleurs sociaux disposaient à eux seuls de vingt cartes de présence qu'ils passaient dans les machines de pointage à l'entrée de l'hôpital, tout en étant en contact téléphonique avec les absents.

Au total, 55 personnes ont été assignés à domicile par le parquet de Naples: un neurologue, un gynécologue, neuf techniciens de radiologie, 18 infirmiers, six employés administratifs, neuf techniciens de manutention et onze travailleurs sociaux.

Parmi les absentéistes, se trouvaient des employés précisément chargés de contrôler la présence du personnel. L'un d'eux s'absentait pour être cuisinier dans une auberge des alentours.

ATS

 Toute l'actu en bref