Gaël Monfils: à se taper la tête contre les murs


 Toute l'actu en bref

Cela a encore fait pschitt avec Gaël Monfils ! Une fois de plus, le Mousquetaire est passé trop longtemps à côté d'un match qui aurait pu l'amener vers des sommets qu'il n'a jamais côtoyés.

Après avoir gagné le troisième set presque sur un malentendu, Gaël Monfils est sorti de sa torpeur pour livrer la réplique tant espérée. Le jeu qu'il a produit sur les sept premiers jeux de la quatrième manche fut prodigieux. Seulement incapable de conserver son break d'avance, il allait au tapis pour le compte à 5-4 sur un jeu de service marqué par quelques toiles dont il a seul le secret. Décidément incorrigible à 30 ans passés, Gaël Monfils ne sera pas le troisième homme à réussir une "remontada" contre Rafael Nadal après Roger Federer à Miami en 2004 et Fabio Fognini à l'US Open en 2015.

Comme en septembre dernier lors de sa demi-finale de l'US Open devant Novak Djokovic, le pote de Stan Wawrinka s'est dégonflé comme une baudruche. A Flushing Meadows, sa tactique avait été suicidaire. Sur la Rod Laver Arena, il s'est agacé en début de rencontre de l'absence de serviettes blanches pour "bousiller" littéralement les deux premières manches de cette partie qui promettait tant.

Rafael Nadal n'espérait pas mener si rapidement 6-3 6-3 deux jours après son marathon de 4h05 contre Alexander Zverev. Affronter un adversaire aussi prévisible dans sa folie a grandement facilité la tâche du Majorquin qui a fêté sa première victoire face à un top-ten dans un tournoi du Grand Chelem depuis sa finale victorieuse de Roland-Garros 2014 contre Novak Djokovic.

Mercredi, Rafael Nadal tentera de faire un pas de plus vers la conquête d'une quinzième couronne en Grand Chelem qui sera sa deuxième à Melbourne après celle remportée en 2009. Il affrontera Milos Raonic, qui l'a battu il y a deux semaines à Brisbane. A Melbourne sur un court extrêmement rapide, Rafael Nadal devra impérativement gommer les lacunes qu'il a dévoilées par instants contre Monfils, notamment cette saute de concentration à 4-4 au troisième set qui aurait pu lui coûter très cher.

ATS

 Toute l'actu en bref