Genève s'est reveillé trop tard, Bienne sans ressources


 Toute l'actu en bref

Genève n'a pas su profiter de sa glace pour égaliser dans sa série de quarts de finale face à Zoug, Les Grenat se sont inclinés 5-2 alors que Bienne a été dominé 3-0 par Berne.

Et dire qu'il a fallu attendre la 46e pour avoir un match... Amorphe durant quarante minutes, Genève-Servette a réagi lorsque les spectateurs se demandaient s'ils allaient pouvoir prendre leur bus plus tôt. Il faut dire qu'à 0-5, la messe semblait dite. En profitant d'une pénalité de match contre Grossmann pour une vilaine faute sur Loeffel, les Aigles ont marqué deux fois par Spaling en 25 secondes. Mais entre maladresses et fatigue d'avoir accumulé les punitions lors des deux premières périodes, les Genevois n'avaient sûrement plus les idées claires au moment d'effectuer le dernier geste. Alors il y a eu une transversale et plusieurs situations chaudes devant Stephan, mais les joueurs de Suisse centrale ont su conserver leur confortable matelas pour faire le break et mener 2-0 dans la série. Le GSHC doit s'appuyer sur son troisième tiers pour la rencontre de jeudi sous peine de voir les play-off se finir rapidement.

La marche semble être trop haute pour Bienne face au leader de la saison régulière. En dépit de l'atmosphère de derby avec le club de la capitale, les Seelandais n'y arrivent pas. Berne a de son côté marqué avec une régularité exemplaire. Ebbett à la 2e, Hischier à la 22e et Ebbett encore à la 50e ont parfaitement confirmé le statut de favori du SCB. Même Jonas Hiller, souvent décisif en saison régulière, a dû baisser pavillon devant les Ours.

ATS

 Toute l'actu en bref