Genève-Servette dit merci à Spaling


 Toute l'actu en bref

Grâce notamment à un doublé de son attaquant canadien Nick Spaling, Genève-Servette est venu à bout de Langnau 3-1. Et voici les Aigles au-dessus de la barre.

Que se passe-t-il lorsque les deux plus mauvaises attaques de LNA se retrouvent face à face? Ceux qui avaient parié avant ce match sur une partie avec peu de buts ont sans doute le porte-monnaie mieux garni.

Tout le monde connaît la frilosité des équipes entraînées par Heinz Ehlers. Pas question pour la formation emmentaloise de changer une recette qui ne lui réussit pas si mal. Quant à Genève-Servette, son manque de force de frappe offensive lui joue des tours puisque les Genevois couchaient sur trois défaites consécutives avec seulement cinq buts marqués. Mais les Aigles ont su continuer à attaquer même lorsque le sort ne voulait pas leur sourire. Et puis une inspiration. Celle de Kast à la 56e. Décrié par son entraîneur pour son manque de volonté face à Lausanne, le futur joueur de Zoug a remis un puck en or à Spaling qui s'est chargé de battre Ciaccio de fort belle manière. Comme un déclic, ce deuxième but du Canadien a appelé le troisième signé Wick sur un bel effort d'Impose.

Genève-Servette profite de ce succès pour repasser devant Kloten et occuper la huitième place avec deux longueurs d'avance sur les Aviateurs. Vendredi, les Grenat recevront Fribourg Gottéron dans une rencontre qui sera extrêmement importante pour les deux clubs.

ATS

 Toute l'actu en bref