Toute l'actu en bref

La chasse au gros gibier débute lundi en Valais et à Fribourg.

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

Plus de 2400 disciples de Diane partiront en chasse dès lundi en Valais. Cerfs, chamois et chevreuils se retrouveront dans leur viseur.

Les objectifs restent très semblables à ceux de l'an dernier. Les chasseurs ont pour mission d'abattre au moins 1740 cerfs, 2800 chamois environ et quelque 1500 chevreuils, détaille Peter Scheibler, chef du service valaisan de la chasse.

Des sangliers et marmottes tomberont également sous les balles durant les deux semaines de chasse. Les trois derniers hivers ont été relativement doux pour le gros gibier et ce dernier pourrait donc être plus nombreux que prévu.

Stabiliser le cheptel de cerfs est l'une des priorités. L'animal est plus fort que d'autres espèces et se reproduit bien. De plus, friand de jeunes pousses, il entrave particulièrement le rajeunissement des forêts, indique Peter Scheibler.

Depuis des miradors

A Fribourg, les chasseurs traqueront chamois et chevreuils également dès lundi. Les cerfs auront encore un peu de répit jusqu'au 17 octobre. Quant aux sangliers, auteurs de "dégâts dans les cultures agricoles", ils subiront une chasse de régulation depuis des miradors dans les réserves de la rive sud du lac de Neuchâtel entre le 15 octobre et le 31 décembre, indique l'Etat de Fribourg dans un communiqué.

A l'instar de Fribourg, les cantons ont différentes dates de chasse selon les espèces. Dans le canton de Vaud par exemple, la chasse générale ouvre le 1er octobre, mais certaines espèces sont chassées avant cette date, relève Charles-Louis Rochat, président de Diana Romande.

sda-ats

 Toute l'actu en bref