Pékin - Les accusations selon lesquelles Pékin serait impliqué dans les cyberattaques contre Google sont "sans fondement", ont déclaré les autorités chinoises. La Maison Blanche a indiqué peu avant que le président Barack Obama était "préoccupé" par la controverse.
Le géant américain de l'internet Google s'est plaint d'attaques informatiques en provenance de Chine et menace de se retirer de ce pays.
"La politique de la Chine concernant l'internet est transparente et cohérente", a rétorqué un porte-parole chinois, affirmant que la Chine était elle-même "la plus grande victime" des hackers opérant sur la toile.
Dans la foulée de l'affaire entre Google et la Chine, qui a éclaté il y a près de deux semaines, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton avait déclaré jeudi que les "personnes et les pays qui lancent des cyberattaques devront en subir les conséquences".
Un porte-parole du gouvernement chinois a souligné que les autorités avaient parfaitement le droit de réguler sur l'internet des contenus "nuisibles" et que cette politique n'avait rien à voir avec des "restrictions de la liberté sur internet".
Si la Chine est prête à discuter avec d'autres pays sur l'utilisation de l'internet, elle s'oppose à "toute mise en cause des lois chinoises" et toute intervention dans ses affaires intérieures "sous prétexte de la +gestion de l'internet+", a-t-il souligné.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.