New York - Google a tenté un compromis sur la poursuite de ses opérations en Chine. Le groupe a annoncé qu'il cessait de censurer son moteur de recherche Google.cn, dont les visiteurs sont automatiquement redirigés vers son site de Hong Kong.
Plutôt que de mettre fin à ses activités en Chine continentale, comme il avait laissé entendre qu'il l'envisageait, le géant américain de l'internet a tenté une solution médiane, tout en restant fidèle à son intention de ne plus se plier à la censure.
Si les militants des droits de l'homme ont applaudi la décision de Google, le groupe s'est attiré une réplique cinglante de Pékin.
"Google a violé une promesse écrite qu'il avait faite en arrivant sur le marché chinois en arrêtant de filtrer son moteur de recherche et en insinuant que la Chine est derrière des attaques de pirates informatiques", a déclaré un responsable de l'internet au bureau d'Etat pour l'Information.
La Maison Blanche s'est quant à elle dite "déçue" de l'échec des négociations entre Pékin et Google.
En janvier, excédé par des attaques informatiques visant son code source et la messagerie Gmail de militants chinois des droits de l'homme, Google avait décidé qu'il cesserait de censurer les résultats de son moteur de recherche, voire, si les autorités chinoises s'y opposent, qu'il pourrait cesser ses opérations dans le pays.
La solution annoncée par le directeur juridique David Drummond laisse une existence au site Google.cn. Seulement, les internautes qui s'y rendent sont automatiquement redirigés sur le site Google.com.hk, où les résultats du moteur de recherche ne sont pas soumis à la censure.
Google a lancé une page internet, qui sera mise à jour quotidiennement, "pour que chacun puisse voir quels services Google sont disponibles en Chine": google.com/prc/report. Lundi soir, cette page indiquait que les services Blogger, YouTube et certains site étaient "bloqués".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.