Toute l'actu en bref

Martina Hingis et Sania Mirza ont cédé leur titre de Wimbledon dès les quarts de finale. Elles ont été battues 6-2 6-4 par la paire Timea Babos/Yaroslava Shvedova.

La St-Galloise et sa partenaire indienne subissent ainsi leur deuxième échec consécutif dans un tournoi majeur. En quête d'un quatrième sacre consécutif en Grand Chelem il y a un peu plus d'un mois à Roland-Garros, elles avaient été sorties dès le 3e tour, s'inclinant là aussi nettement (6-3 6-2 face aux Tchèques Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova).

Le duo surnommé "Santina" est d'ailleurs à la peine depuis de longs mois. Titrées lors de leurs quatre premiers tournois de l'année (Brisbane, Sydney, Melbourne, St-Petersbourg) et victorieuses de 41 matches d'affilée entre août dernier et la fin février, Martina Hingis et Sania Mirza n'ont conquis qu'un seul trophée (en mai à Rome) dans les neuf dernières épreuves auxquelles elles ont pris part.

Jeudi, les têtes de série no 1 du tableau ont été largement dominées par la Hongroise Timea Babos et la Kazakhe Yaroslava Shvedova. Menées 6-2 5-1, elles ont connu un beau sursaut d'orgueil, remportant 12 des 15 points qui suivaient pour recoller à 5-4. Mais Timea Babos n'a pas tremblé au moment de servir pour le gain du match, concluant sur un jeu blanc.

Martina Hingis a également connu l'élimination en double mixte jeudi aux côtés de Leander Paes, avec qui elle a conquis les quatre trophées du Grand Chelem au cours des deux dernières saisons (Open d'Australie, Wimbledon et US Open 2015, Roland-Garros 2016). La paire helvético-indienne s'est inclinée 3-6 6-3 6-2 au 3e tour face au duo Henri Kontinen/Heather Watson (FIN/GBR).

sda-ats

 Toute l'actu en bref