Holdener: "Cela a été un gros effort mental"


 Toute l'actu en bref

Les nerfs de Wendy Holdener n'ont pas lâché à St-Moritz. Attendue sur le podium du slalom des Mondiaux, la Schwytzoise s'est emparée de la médaille d'argent, seulement battue par Mikaela Shiffrin.

"Cela a été loin d'être facile", a souligné la skieuse d'Unteriberg. "J'avais une grosse pression sur les épaules. Je n'avais pas envie de décevoir le public, et au vu de mes précédents résultats de l'hiver, je savais que tout autre résultat qu'une médaille aurait été une déception", a rappelé celle qui, en huit slaloms cette saison, n'a manqué qu'une seule fois le podium.

"Je suis fière d'avoir tenu le choc pour le slalom le plus important de l'hiver. Cela a été un gros effort mental. Et lorsque j'ai franchi la ligne, je me suis sentie complètement vidée émotionnellement", a-t-elle raconté. "D'un certain point de vue, mon titre en combiné a été plus facile à gagner que cette médaille d'argent. Je ne dirais pas que l'une des deux médailles à plus de valeur que l'autre. Mais ce qui est sûr, c'est que j'étais bien plus nerveuse pour le slalom", a-t-elle relevé.

Largement battue par Mikaela Shiffrin - 1''64 de retard -, Wendy Holdener a reconnu que l'Américaine avait été, encore une fois, intouchable. "Je n'ai aucun regret pour l'or. Je me suis bien accrochée en première manche (réd: à 0''38 de l'Américaine), mais mon second parcours a été trop brouillon pour espérer rivaliser avec une skieuse de son niveau", a-t-elle estimé.

Interrogée sur son bilan des Mondiaux, la Schwytzoise a assuré qu'elle aurait "signé pour avoir de tels résultats" durant la quinzaine. "Cela a été deux semaines de folie. Ce n'est pas tous les jours que l'on peut disputer des Mondiaux à domicile et y gagner deux médailles", s'est-elle réjouie.

Shiffrin n'a pas de limite

De son côté, Mikaela Shiffrin s'est montrée tout aussi ravie de ses championnats du monde, conclus avec une médaille d'argent en géant et une énième démonstration en slalom. "J'avais choisi de tout miser sur ces deux disciplines, quitte à renoncer au combiné et au super-G. C'était risqué, mais cela m'a permis d'économiser de l'énergie", a-t-elle expliqué.

En triomphant samedi, Mikaela Shiffrin est devenue la première slalomeuse à rafler trois titres mondiaux consécutifs depuis l'Allemande Christl Cranz en 1937, 38 et 39. "Je ne réalise pas trop ce que cela représente. Je constate simplement qu'il est très difficile d'être performante sur une si longue durée. Les Mondiaux de Schladming (réd: où elle a ouvert son palmarès en 2013) me paraissent déjà tellement loin", a-t-elle noté.

Bien partie pour battre tous les records du ski alpin, la prodige de 21 ans a assuré qu'elle ne se fixait "aucune limite" dans sa carrière. "Je veux devenir la meilleure skieuse possible. Pas seulement la plus rapide, mais la meilleure sur tous les aspects du ski alpin, du point de vue technique par exemple", a-t-elle souligné. "J'ai également beaucoup de nouveaux défis à relever, à commencer dans les épreuves de vitesse", a-t-elle conclu.

ATS

 Toute l'actu en bref