Toute l'actu en bref

La maison mère de Hug Musique à Zurich (archives).

KEYSTONE/STEFFEN SCHMIDT

(sda-ats)

Hug Musique envisage une restructuration à même de menacer jusqu'à 85 emplois sur 230. Le spécialiste zurichois de la musique (instruments et disques), présent aussi en Suisse romande, entend se réorienter afin d'assurer son avenir économique.

L'essentiel des 85 postes visés par la réorganisation devrait disparaître via des licenciements, a indiqué mardi le groupe basé à Zurich. A ce stade de la procédure, Hug Musique précise vouloir décider des mesures définitives à la fin du mois d'octobre.

La fermeture de la succursale de St-Gall paraît acquise en l'état, tout comme le renoncement au local de vente de Bâle, précise Hug Musique dans son communiqué. Toutefois, les services touchant aux pianos ne sont pas concernés pour ces deux lieux.

A Zurich, Hug Musique devrait réunir les affaires de la maison Jecklin, rachetées en 2003 à UBS, avec celles de sa maison mère sise Limmatquai. La fusion répond aux nouveaux besoins du marché et à la volonté de mettre en oeuvre un concept repensé de magasin.

Sur le plan administratif, Hug Musique prévoit des réductions à Bülach (ZH) et Zurich. Ces économies devraient apporter leur contribution à la diminution des coûts ambitionnée, "afin de survivre sur le marché", explique l'entreprise.

Présence romande

Hug Musique a informé ses collaborateurs mardi relativement à ses projets de restructuration. Un plan social sera élaboré avec les représentants du personnel. La durée de la procédure de consultation s'étend jusqu'au 23 octobre.

Maison fondée en 1807, Hug Musique est une institution pour les amateurs de musique, musiciens en tête. Elle est confrontée à la chute des ventes de CD ainsi qu'au recul de la demande pour certains groupes d'instruments, notamment les instruments à vent.

Hug Musique n'est pas uniquement présente en Suisse alémanique. La société dispose de magasins en Suisse romande, à savoir à Neuchâtel, Ecublens (VD), Lausanne, Genève et Sion.

sda-ats

 Toute l'actu en bref