Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les impôts des contribuables pourraient baisser de plusieurs centaines de francs, selon les initiants.

KEYSTONE/THOMAS DELLEY

(sda-ats)

La droite vaudoise lance une initiative cantonale pour faire baisser les impôts de la classe moyenne. Elle propose d'augmenter les déductions pour assurance-maladie que les contribuables peuvent inscrire sur leur déclaration d'impôts.

L'augmentation de ces déductions permettra de baisser les impôts de plusieurs centaines de francs, a expliqué lundi à la presse Loïc Hautier, président des Jeunes libéraux-radicaux vaudois (JLRV) qui sont à l'origine de l'initiative. Ces déductions passeraient de 2000 à 3200 francs pour une personne seule, de 4000 à 6400 francs pour un couple marié.

L'initiative entraîne une baisse d'impôts pour "tous les contribuables de la classe moyenne, y compris la classe moyenne inférieure", a insisté M. Hautier. Selon des projections "crédibles", les pertes fiscales ne s'élèveraient qu'à 50 millions en tout pour le canton et les communes, ont précisé les initiants.

Le texte bénéficie d'un large soutien à droite. Il a reçu l'appui de l'UDC, des PLR et des Vert'libéraux, dont les trois chefs de groupe au Grand Conseil participaient à la conférence de presse. Les conseillers nationaux Frédéric Borloz (PLR), Olivier Feller (PLR) et Jean-Pierre Grin (UDC) font partie du comité d'initiative.

Nouveauté: l'initiative prévoit que seules les primes effectivement payées par les contribuables pourront être déduites. Les subsides en seront exclus. Aujourd'hui, il est possible de déduire des primes que l'on ne paie pas, ce qui pose des problèmes d'équité, selon M. Hautier.

L'initiative sera lancée le 10 mars prochain, en pleine campagne pour les élections cantonales du 30 avril. Les initiants auront quatre mois pour récolter 12'000 signatures.

ATS