Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Ministère allemand de l'environnement veut rencontrer des représentants de l'IFSN au plus vite (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

Partis et organisations écologistes ne sont pas seuls à s'inquiéter du redémarrage de la centrale de Leibstadt (AG). Le Ministère allemand de l'environnement demande à rencontrer au plus vite les autorités suisses de surveillance afin de recevoir des explications.

La secrétaire d'Etat au Ministère allemand de l'environnement Rita Schwarzelühr-Sutter a critiqué samedi la décision, jugeant "regrettable" que la centrale soit à nouveau connectée au réseau bien que les causes des dommages à l'enveloppe des réacteurs ne semblent pas être totalement clarifiées. Son ministère a dès lors demandé à rencontrer des représentants de l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN).

Berlin souhaite un entretien le plus tôt possible afin de pouvoir comprendre les raisons qui ont conduit à la décision contestée. La population allemande résidant à la frontière se montre en effet très inquiète, fait savoir la secrétaire d'Etat.

ATS