Toute l'actu en bref

A l'occasion de la Journée des banquiers, qui se tient jeudi à Zurich, le président de l'Association suisse des banquiers (ASB), Patrick Odier, ici à l'image, remettra son mandat. Herbert Scheidt succédera au Genevois dès vendredi (archives)

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Traversant une période difficile, la place financière suisse n'en demeure pas moins bien positionnée. Parvenant aussi à étendre ses activités, elle nécessite cependant des conditions cadres optimales pour continuer d'assumer son rôle de moteur de l'économie suisse.

Si la place financière suisse reste stable, l'Association suisse des banquiers (ASB) observe cependant quelques signaux d'alerte, relève-t-elle jeudi en préambule à son assemblée générale, la Journée des banquiers, qui se déroule à Zurich. Ainsi, les banques helvétiques créent davantage d'emplois à l'étranger que sur le territoire national.

Autres évolutions défavorables: les établissements, en particulier étrangers, sont de moins en moins nombreux et conséquence du franc fort, les actifs sous gestion ont légèrement fléchi en 2015. De plus, la situation conjoncturelle demeure extrêmement tendue sur les principaux marchés étrangers.

Dans ce contexte, les banques n'ont d'autre choix que de se préoccuper de leur compétitivité et de leurs perspectives d'avenir. A cet effet, elles ont besoin de conditions cadres optimales que les milieux politiques et les autorités doivent s'attacher à créer.

Stabiliser la relation avec l'UE

Au rang des dossiers les plus urgents à traiter, l'ASB mentionne ceux de l'amélioration de la réglementation et de l'accès aux marchés étrangers importants. L'association faîtière des banquiers helvétiques rappelle à ce titre qu'il faut améliorer et stabiliser de "toute urgence" la relation de la Suisse avec l'Union européenne (UE).

De plus, la multiplication de coûteux projets réglementaires rend la Suisse moins attrayante, juge l'ASB. Si elle ne veut pas perdre de terrain dans la compétition internationale, elle doit s'attaquer au problème de la hausse des charges liées aux réglementations.

sda-ats

 Toute l'actu en bref