Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ancien dictateur panaméen Manuel Noriega (casquette rouge) à son arrivée samedi chez sa fille établie à Panama.

KEYSTONE/EPA EFE/ALEJANDRO BOLIVAR

(sda-ats)

L'ancien dictateur panaméen Manuel Noriega, détenu au Panama pour des disparitions d'opposants dans les années 80, est sorti samedi de sa prison. Il subira une opération chirurgicale en février, a annoncé sa fille.

"Mon père est sorti de (la prison) El Renacer", un centre pénitentiaire situé près du canal de Panama, a déclaré Thays Noriega, fille de l'ancien dictateur. Des images des télévisions panaméennes ont montré un minibus aux vitres fumées en train de sortir de la prison, escorté par des voitures de police.

La Cour suprême de justice du Panama a annoncé mardi dernier qu'elle autorisait à titre provisoire l'assignation à résidence de Manuel Noriega en vue de la préparation d'une intervention chirurgicale programmée pour le 15 février. Il doit être opéré d'une tumeur bénigne au cerveau.

L'ancien dictateur, âgé de 82 ans, a pu se rendre samedi au domicile de l'une de ses trois filles dans la capitale panaméenne. Il s'agissait de sa première visite depuis 27 ans.

Ancien agent de la CIA

L'octogénaire purge trois peines de 20 ans de réclusion pour la disparition d'opposants politiques sous son régime (1983-1990). Il se déclare innocent des faits qui lui sont reprochés. Manuel Noriega, ancien agent de la CIA, s'était rendu en janvier 1990 après une intervention militaire américaine.

Il a passé plus de deux décennies derrière les barreaux aux Etats-Unis pour des accusations de trafic de drogue. Il a ensuite été emprisonné deux ans en France pour blanchiment d'argent, avant d'être extradé vers le Panama en décembre 2011.

ATS