Toute l'actu en bref

Le Nikkei des 225 valeurs vedettes a gagné 2,39% (+357,19 points) lundi terminant à 15'309,21 points.

KEYSTONE/EPA/FRANCK ROBICHON

(sda-ats)

La Bourse de Tokyo a entamé la semaine en forte hausse. Elle fonde ses espoirs sur les mesures du gouvernement japonais pour contrer les effets négatifs du Brexit, qui avait fait plonger l'indice Nikkei de près de 8% vendredi tandis que le yen s'envolait.

Le Nikkei des 225 valeurs vedettes a gagné 2,39% (+357,19 points) lundi. Il a terminé à 15'309,21 points. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part progressé de 1,77% (+21,28 points) à 1225,76 points.

Les monnaies, qui avaient connu des amplitudes de variation exceptionnelles en fin de semaine dernière, se stabilisaient quelque peu, même si le yen continuait de s'apprécier: le dollar valait 101,75 yens, contre 102,50 yens vendredi à la fermeture de la place tokyoïte. L'euro s'affichait à 112,25 yens, contre 113,30 yens.

La décision des Britanniques de quitter l'Union européenne (UE) a provoqué la déroute des places financières mondiales vendredi. Si Londres a paradoxalement tiré son épingle du jeu (-3,15%), Paris a décroché de 8,04%, Francfort de 6,82%, Madrid et Milan de plus de 12%. A New York, le Dow Jones a lâché 3,39% et le Nasdaq 4,12%.

sda-ats

 Toute l'actu en bref