Toute l'actu en bref

L'indice-vedette de la Bourse suisse, le Swiss Market Index (SMI), a fini mardi en baisse de 0,74% à 8216,42 points (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a fini dans le rouge mardi. Sa dernière séance du mois de mai s'est déroulée dans un calme extrême.

Depuis le matin, le Swiss Market Index (SMI), qui regroupe ses valeurs vedettes, a évolué dans une fourchette étroite un peu en dessus de 8200 points. Avec l'ouverture sans direction à Wall Street et des données américaines mitigées, il est repassé sous les 8200 points, avant de se reprendre un peu et de finir légèrement en dessus.

Les marchés boursiers attendent la prochaine hausse de taux aux Etats-Unis, selon un commentateur. Vendredi dernier, Janet Yellen, la patronne de la Réserve fédérale (Fed) a jugé adéquate une hausse de taux ces prochains mois.

Dans l'optique de la votation britannique sur l'appartenance à l'Union européenne (UE) fin juin, la Fed ne devrait cependant pas augmenter son taux avant sa séance de juillet. Un sondage a par ailleurs relancé les craintes d'une sortie de la Grande-Bretagne de l'UE.

Aryzta en fort recul

Dans le détail, le SMI a fini en baisse de 0,74% à 8216,42 points, avec un plus bas du jour à 8182,42 points une dizaine de minutes avant la clôture et un plus haut à 8290,52 points juste après l'ouverture. Sur l'ensemble du mois, le SMI aura gagné 3%.

Le SLI a, quant à lui, perdu mardi 0,60% à 1247,55 points et le SPI 0,62% à 8887,41 points. Sur les trente blue chips, 18 ont reculé et douze avancé.

Aryzta (-4,7%) a fini lanterne rouge. La croissance des ventes a un peu accéléré en 2015/16, mais pas autant que prévu. Les affaires du boulanger industriel en Amérique du Nord ne se sont pas redressées très franchement, ont déploré les analystes. L'annonce de frais non récurrents qui ont pesé sur les résultats a aussi déçu.

Credit Suisse (-2,6) a aussi nettement fléchi, après avoir évolué relativement bien ces deux dernières semaines. Zurich Insurance (-1,5) a aussi perdu du terrain.

Swatch (-1,4%), ABB (-1,3%), SGS (-1,1%) et LafargeHolcim (-0,9%) font partie des gros perdants. Swisscom a cédé 1,3%, sous pression dans l'optique d'une éventuelle acceptation de l'initiative Pro service public dimanche. Nestlé (-1%) et Novartis (-0,8%) ont également pesé sur l'indice.

UBS en hausse

Parmi les gagnants, figurent Lonza et Clariant (chacun +0,7%). Swiss Life (+0,6%) et UBS (+0,5%) ont aussi gagné du terrain.

Sur le marché élargi, Ascom a encore cédé 2,1%, au lendemain de son avertissement sur bénéfice. En cours de séance, le titre a perdu jusqu'à 10%.

Santhera a fini en hausse de 4,9%, après l'annonce du dépôt d'une demande d'homologation de Raxone pour le traitement de la dystrophie musculaire Duchenne auprès des autorités européennes. Dans un volume relativement élevé, Ypsomed a encore gagné 7,1%. Le titre a pris près de 20% depuis la publication de ses résultats annuels, à mi-mai. Huber+Suhner (+2,5%) a annoncé une acquisition aux Etats-Unis.

Dottikon ES (+0,3%) a peu bougé, après la confirmation des résultats 2015/16. Depuis le début de l'année, le titre a pris un bon 50%.

sda-ats

 Toute l'actu en bref