Toute l'actu en bref

Plombée par les bancaires, la Bourse suisse a clôturé dans le rouge mardi (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La Bourse suisse a entamé la semaine à reculons. L'indice SMI a clôturé en baisse de 1,43% à 8011,24 points. La Bourse suisse, fermée la veille en raison de la fête nationale, devait rattraper le recul des autres places boursières lundi.

Les bancaires notamment ont essuyé des déconvenues marquées, souffrant par ricochet des résultats des tests de résistance pratiqués sur leurs consoeurs du Vieux continent. La journée a par ailleurs été marquée par une salve d'indicateurs maussades en provenance d'Europe et de Chine notamment. Dans l'empire du Milieu, le PMI a passé sous les 50 points et signale désormais une contraction de l'activité.

Le Swiss Market Index (SLI) a abandonné 1,43% à 8011,24 points, le Swiss Leader Index (SLI) 1,87% à 1186,06 points et le Swiss Performance Index (SPI) 1,29% à 8713,96 points. Sur les trente valeurs vedettes, seules trois ont surnagé.

Credit Suisse a terminé en fond de classement, lâchant 6,2% sur la journée. UBS (-6,0%) n'en a pas mené large non plus. Les experts européens ont prévenu contre tout excès d'optimisme, malgré des résultats globalement plus positifs qu'escompté.

UBS a de surcroît souffert de commentaires négatifs de Natixis et de la Société Générale après les résultats trimestriels de vendredi. La sortie de l'indice Stoxx-Europe constitue un élément négatif supplémentaire pour le Credit Suisse. Julius Baer (-1,1%) a limité les dégâts.

Dufry aussi

Dufry a dévissé de 5,0%, apparemment après avoir crevé un palier de soutien. Au côté des bancaires, LafargeHolcim (-4,4%) et Richemont (-4,3%) ont aussi pâti de la morosité ambiante. Actelion (-3,0%) et Swatch (-2,47%) ont montré à peine plus de résistance.

Les poids lourds défensifs ont marqué un tir groupé, contre leur camp. Nestlé et Novartis ainsi dérapé de 0,8% chacun. Alcon, filiale du laboratoire rhénan, a obtenu l'homologation aux États-Unis de son micro-stent Cypass. Cet appareil chirurgical sert au traitement du glaucome. Le bon de jouissance du concurrent Roche a flanché de 0,9%.

Unique titre du SMI à terminer dans le vert, Swiss Re a grappillé 0,1%. Au SLI, le réassureur a été imité par Sonova (+0,1%) et surtout par Galenica (+0,6%).

Sur le marché élargi, Oerlikon a cédé 0,6% dans la foulée de résultats trimestriels peu ou prou dans la fourchette des attentes du marché. Kudelski a pris 1,7% après l'annonce de la fin d'un litige avec Apple sur des brevets.

sda-ats

 Toute l'actu en bref