Toute l'actu en bref

Les valeurs de la chimie ont fait partie des perdants du jour à la Bourse suisse (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a terminé en légère baisse mercredi, dans l'attente des décisions de la Réserve fédérale américaine (Fed). L'indice vedette SMI a reculé de 0,13%, clôturant à 8226,47 points.

Le SLI a gagné marginalement 0,05% à 1243,92 points et le SPI a perdu 0,06% à 8953,60 points. Sur les 30 "blue chips", 15 ont reculé et autant avancé.

Le SMI avait ouvert dans le vert, avant de perdre petit à petit de son élan, face à la prudence des investisseurs qui ne voulaient pas prendre de risques avant la Fed. Les poids lourds défensifs ont pesé sur l'indice, alors que les financières ont gagné du terrain.

La question de la politique monétaire des banques centrales a continué de monopoliser l'attention avec les décisions de la Banque du Japon (BoJ) et celles, attendues en début de soirée, de la Fed. La BoJ a décidé de mettre l'accent sur la courbe des taux afin de soulager le secteur bancaire.

La Fed ne devrait pas augmenter son taux directeur, estimaient la plupart des experts, à cause de données économiques mitigées et avant la présidentielle américaine.

La chimie en recul

En Suisse, les valeurs de la chimie Clariant (-1,4%) et Givaudan (-0,8%) font partie des gros perdants du jour. Citigroup a réduit la recommandation pour Clariant à "neutral" de "buy". Si la direction a atteint les objectifs de marges des divisions, de production de liquidités, de marges durables et de croissance dans un environnement exigeant, des défis caractérisent encore l'évolution future.

Les poids lourds Nestlé (-0,3%), Novartis et Roche (chacun -0,4%) ont pesé sur l'indice. Les autres gros perdants sont Galenica (-1,1%) et Kühne+Nagel (-0,8%).

Richemont a pris la lanterne rouge avec un repli de 2,2% ou 1,30 franc, mais le titre était traité hors dividende de 1,70 franc. Swatch (+0,5%) a fait partie des gagnants du jour. Les deux titres avaient progressé mardi dans le sillage d'exportations horlogères "moins pire" que craint en août.

Banques et assurances en forme

Les bancaires UBS (+0,8%), Credit Suisse (+1,5%) et les assurances Bâloise et Swiss Re (chacun +1,0%) ont nettement progressé. Les financières ont profité de l'élan donné à la branche par les décisions de la BoJ. LafargeHolcim (+2,3%) est un autre gros gagnant.

Zurich Insurance (+0,1%) avait annoncé mardi soir la création d'une nouvelle division, Commercial Insurance, et indiqué avoir achevé la réorganisation de sa direction avec d'autres nominations.

ABB a gagné 0,4% après l'annonce de la vente au danois NKT de ses activités câbles. Cette unité fait partie de la division Power Grids, dont de gros actionnaires réclament la séparation du reste du groupe.

Sur le marché élargi, Leclanché a gagné 4,6% après l'annonce d'un partenariat avec le britannique North Star. Parmi les perdants, on trouve Kuros (-6,0%), malgré des déclarations optimistes du directeur financier à l'occasion d'Investora 2016.

sda-ats

 Toute l'actu en bref