Toute l'actu en bref

La Bourse suisse a démarré la semaine dans le vert. Lundi à la clôture, l'indice vedette Swiss Market Index (SMI) affichait une hausse de 0,57% pour se fixer à 7731,81 points.

Le SLI a gagné 0,43% à 1194,11 points et l'indice élargi SPI 0,54% à 8267,77 points. Sur les trente blue chips, 19 ont fini dans le vert et onze dans le rouge. Les pertes récentes ont attiré des achats d'opportunité, ont expliqué des courtiers. La reprise du prix du pétrole et des taux bas persistants ont aussi nourri la hausse.

Le début de séance prudent à Wall Street n'a pratiquement pas pesé sur le marché suisse, où les valeurs financières ont été au centre de l'attention après les révélations des "Panama Papers". Aux Etats-Unis, les commandes à l'industrie ont reculé en février, mais cela n'a pas surpris.

Aux financières, UBS a lâché 1,4% et Julius Baer 2,3%. La publication des "Panama Papers" a une nouvelle fois remis sur le devant de la scène le rôle des banques dans l'optimisation fiscale, légale ou illégale. Credit Suisse (+0,9%) a en revanche gagné du terrain, mais avait fait partie des plus gros perdants la semaine passée. Aux assurances, Swiss Life (-1,2%) a le plus reculé.

Les valeurs du luxe Swatch Group (-0,1%) et Richemont (-0,4%) font aussi partie des perdants. On continue de craindre pour l'économie chinoise. Bernstein a réduit l'objectif de cours des deux titres, estimant le marché horloger un peu plus faible qu'auparavant, même compte tenu de la récente foire Baselworld.

Novartis et Roche en verve

Dans le camp des poids lourds défensifs, Novartis a gagné 1,5% et Roche 1,3%. Novartis a publié des données positives sur son médicament pour le coeur Entresto durant le week-end. La semaine passée, l'action avait souffert de conflits juridiques aux Etats-Unis et d'une rétrogradation. Nestlé (+0,1%) ne s'est pas fait remarquer.

Actelion (-1,1%) a nettement fléchi. Un comité de l'autorité européenne des médicaments a confirmé la recommandation d'homologation d'Uptravi, qui devrait intervenir dans les 67 prochains jours.

LafargeHolcim a pris 3,4%: depuis fin 2015, le retard du titre n'est plus que de 6% environ. Sonova (+3,2%) et Galenica (+2,3%) avaient déjà surperformé le marché la semaine passée. ABB (+1,5%) a profité d'un commentaire positif de Barclays.

Sur le marché élargi, Charles Vögele a bondi de près de 32%, sur de nouvelles spéculations sur le rachat du groupe de mode. Un article de presse a fait état d'éventuels acheteurs qui retireraient ensuite le titre de la cotation.

sda-ats

 Toute l'actu en bref