Toute l'actu en bref

L'indice réunissant les 20 valeurs vedettes de la Bourse suisse, le Swiss Market Index (SMI), a terminé en hausse de 0,12% à 8305,28 points (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La Bourse suisse a débuté la semaine sans grand changement. L'indice réunissant ses 20 valeurs vedettes, le Swiss Market Index (SMI), a oscillé toute la journée dans une fourchette relativement étroite d'environ 35 points aux alentours des 8300 points.

Les impulsions ont manqué, même si l'ouverture positive de Wall Street a stimulé les marchés. Un optimisme croissant au niveau des taux et une hausse des prix du pétrole ont également fait régner une ambiance positive, tandis que des risques potentiels ont continué à être plus ou moins ignorés, ont commenté lundi les courtiers.

Le front des nouvelles s'est avéré plutôt dégarni, mais il s'animera dans les prochains jours. Les deux valeurs vedettes, Geberit et Schindler, doivent rendre leurs copies intermédiaires mardi. La trentaine de résultats de sociétés cotées agendée pour cette semaine risque d'avoir une incidence sur l'avenir des indices, notent nombre d'intervenants.

Sonova en tête

Dans le détail, le SMI a clôturé en hausse de 0,12% à 8305,28 points, le SLI a progressé de 0,11% à 1245,21 points et le SPI de 0,13% à 9033,76 points. Parmi les 30 valeurs vedettes, 17 ont terminé en hausse, 10 en baisse et trois inchangées.

"Les changements ne s'expliquent pas vraiment. Et au niveau des secteurs, il est difficile de dégager une tendance", a commenté un courtier. Les gains les plus importants reviennent au fabricant d'implants auditifs Sonova (+2,4%), sans nouvelles particulières. Les courtiers font état d'achats de couverture de l'étranger.

Swiss Life (+1,2%) a également gagné du terrain, poursuivant sur la lancée positive entamée la semaine dernière. Actelion (+0,9%) a suivi. Le titre a bien évolué cette année, mais a eu quelques problèmes ces dernières semaines, selon les commentaires. Galenica (+0,5), Baloise (+0,4%) et Richemont (+0,3%) ont également pris la tête du peloton.

Achat dans le viseur de Lonza

Lonza a gagné 0,3%, après avoir annoncé mettre jusqu'à 300 millions de dollars (290 millions de francs) sur la table pour reprendre l'américain Interhealth Nutraceuticals.

Nestlé (+0,1%) a clôturé sans grand changement, après avoir inscrit dans la matinée un nouveau record à 80,05 francs. Le géant de Vevey (VD) publiera ses chiffres intermédiaires jeudi, tout comme Swisscom (-0,04%).

Aryzta et Adecco (les deux -0,6%) ont affiché les plus grandes pertes. Des prises de bénéfice ont été évoquées pour le dernier, après la progression de la semaine passée. Schindler (-0,5%), Sika (-0,5%) et UBS (-0,4%) se sont retrouvés en bas du tableau.

Orascom dans le rouge

Sur le marché élargi, Basilea a publié une performance semestrielle saluée par la communauté financière. Cela n'a pas été le cas du groupe uranais d'immobilier et d'hôtellerie, Orascom Development (ODH), qui perd 0,3%.

Les commentaires des analystes ont suscité quelques mouvements. En abaissant la recommandation pour le fabricant de chocolat Barry Callebaut à "sell" de "neutral", UBS a encouragé des prises de bénéfice, ce qui a fait chuter le titre de 4,5% alors qu'il avait atteint un plus haut historique.

Kepler Chevreux a nettement relevé l'objectif de cours pour Forbo à 1490 francs, à la veille de la publication de ses résultats semestriels. Cela a permis au titre de gagner 4,1% à 1325 francs.

Meyer Burger (+9,1%) a enregistré à nouveau de solides gains, soutenu par des achats de couverture en provenance de l'étranger. Vendredi, l'action avait déjà clôturé en hausse de 7,6%. Le fournisseur de panneaux solaires présentera mercredi ses résultats semestriels, dont les grandes lignes sont déjà connues.

Enfin, Dätwyler a pris presque 6%, après les prises de bénéfice suscitées vendredi par la publication de ses chiffres.

sda-ats

 Toute l'actu en bref