Toute l'actu en bref

La Bourse suisse a clôturé en légère hausse (0,24%) mercredi (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a terminé en légère hausse mercredi, après avoir déjà gagné 0,92% la veille. L'indice des valeurs vedettes, le Swiss Market Index (SMI), a gagné 0,24%, clôturant à 8093,78 points.

Le SMI a d'abord ouvert dans le vert, avant de passer au rouge en matinée puis d'évoluer dans une fourchette étroite autour des niveaux de clôture de la veille. Après avoir perdu un bon 1% lundi et être remonté dans les mêmes proportions mardi, le SMI a notamment été soutenu par la hausse du prix du pétrole et des données chinoises rassurantes, selon les courtiers.

Avant les décisions de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi, et avant le dernier débat entre Hillary Clinton et Donald Trump dans la nuit de mercredi à jeudi en Europe, les investisseurs ont toutefois préféré miser sur la prudence. Etait aussi attendu en soirée la publication du livre beige de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Le SLI a lui gagné 0,60% à 1249,40 points et le SPI 0,25% à 8840,48 points. Sur les trente blue chips, 22 ont gagné du terrain et huit en ont perdu.

Banques en progression

Dufry a avancé de 3,4% après une confirmation de recommandation "buy" par Kepler Cheuvreux. UBS a relevé l'objectif de cours, mais maintenu "neutral". La croissance organique décevante lors des premier et deuxième trimestres de cette année devrait avoir regagné en intensité au troisième.

Sur le plan bancaire, Credit Suisse a progressé de 2,7% et UBS de 1,2%. Selon des dépêches d'agences, Credit Suisse aurait conclu un accord avec les autorités italiennes acceptant de payer environ 100 millions d'euros (107,47 millions de francs) pour régler une affaire d'aide à la fraude fiscale.

Morgan Stanley a à son tour publié de bons chiffres trimestriels, profitant comme les autres banques d'investissement de la reprise du négoce des prêts. UBS et Credit Suisse publieront leurs chiffres la semaine prochaine et la suivante.

Adecco en tête

En tête du peloton avec Dufry, Adecco a progressé de 3% après que Credit Suisse a relevé sa recommandation à "outperform" et Kepler Cheuvreux la sienne à "buy". Le cours actuel ne reflète pas suffisamment la durabilité des dividendes et la croissance des affaires, selon les analystes.

Après de bonnes données chinoises, Richemont a gagné 1,9% et Swatch 1,5%. Sont attendus jeudi les chiffres des exportations horlogères en septembre.

Actelion a gagné 1,5% à la veille de ses chiffres trimestriels. Goldman Sachs a nettement relevé l'objectif de cours et confirmé "neutral".

Aryzta derrière

Les poids lourds de la Bourse, Nestlé et Novartis (chacun -0,3%), ont pesé sur l'indice, alors que Roche a engrangé 0,1%. L'Agence américaine du médicament (FDA) a homologué Tecentriq de Roche pour le traitement d'un certain type de cancer du poumon. C'était prévu, a commenté un courtier. Roche et Nestlé publient jeudi des informations trimestrielles. Le gros perdant du jour est Aryzta (-0,6%).

Sur le marché élargi, Barry Callebaut a bondi de 3,8% après une recommandation d'achat par Kepler Cheuvreux. Helvetia a pris 3,2% après également une recommandation d'achat par Baader Helvea. Les principaux perdants sont la Banque nationale suisse (BNS) (-7,7%), Orascom (-6,1%) et Coltene (-3,7%).

sda-ats

 Toute l'actu en bref