Pékin - La police chinoise a fermé dans le centre du pays un site internet spécialisé dans le piratage et l'espionnage informatiques, a rapporté la presse chinoise. Il aurait fourni les moyens de lancer des cyberattaques à des dizaines milliers de personnes.
Les trois responsables de Black Hawk Safety Net ont été arrêtés, le site fermé par la police de la province du Hubei, et quelque 250'000 dollars saisis, a indiqué le China Daily.
Les gestionnaires du site, baptisé "plus grand centre d'entraînement pour pirates" par les médias, sont soupçonnés d'avoir fourni en ligne des programmes et logiciels d'attaques.
Le site, actif depuis 2005 selon l'agence Chine Nouvelle, comptait des milliers de membres: plus de 12'000 membres "VIP" qui payaient une cotisation et quelque 170'000 membres gratuits.
"Je pouvais télécharger des programmes me permettant de prendre le contrôle d'autres ordinateurs, ce qui m'amusait", a dit un membre anonyme cité par China Daily en précisant que pour bien d'autres membres l'intérêt était de faire fortune en attaquant les comptes des gens.
Le site aurait été fermé en novembre, mais les médias n'expliquent pas pourquoi la nouvelle n'est connue qu'aujourd'hui.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.