Pékin - La Chine a retrouvé une bonne croissance en 2009, de 8,7% sur un an, grâce aux mesures de relance du gouvernement. L'un des défis sera désormais d'éviter la surchauffe.
Le produit intérieur brut de la Chine a totalisé 33'535,3 milliards de yuans (4911 milliards de dollars au taux de change de fin décembre). Ces 8,7% de croissance, avec un 4e trimestre à 10,7%, est un résultat supérieur à l'objectif officiel de 8%, seuil permettant de conserver le niveau d'emploi, selon des économistes.
C'est aussi un tour de force pour une économie frappée par la crise mondiale, à l'automne 2008, qui a entraîné chute des exportations et de la croissance.
Le gouvernement avait rapidement réagi à la crise en annonçant en novembre 2008 un grand plan de relance de 4000 milliards de yuans (608 milliards de francs), ce qui a déclenché dans le pays une frénésie de grands travaux et d'investissements.
Pour accompagner le tout, il a ouvert les vannes du crédit: les nouveaux prêts ont quasiment doublé en 2009 par rapport à 2008.
Moyennant quoi, les investissements en capitaux fixes dans les zones urbaines ont bondi de 30,5% en glissement annuel et le pays a renoué avec la hausse des prix en fin d'année, alors même que les autorités s'inquiètent d'un retour possible de l'inflation et ont pris des mesures de contrôle monétaire.
L'indice des prix à la consommation, principale jauge de l'inflation, redevenu positif en novembre, a terminé l'année avec sa plus forte hausse en 13 mois, de 1,9%.
Pékin a annoncé une limitation du crédit pour cette année, mais pas son gel, après avoir décidé de relever le taux de réserves obligatoires pour les grandes banques, restreignant ainsi les prêts qu'elles peuvent accorder.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.