Pékin - Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a refuté les critiques imputant à son pays les faibles résultats obtenus en décembre lors de la conférence de Copenhague sur le climat. Selon lui, la délégation chinoise n'aurait pas été invitée à une réunion-clé.
Ce sommet, qui devait servir à la mise en place d'un protocole remplaçant celui de Kyoto, avait débouché sur un accord à minima et sur la convocation d'un nouveau round de négociations à Mexico à la fin de cette année.
M. Wen a expliqué que la Chine n'avait pas été invitée à une importante réunion pour tenter de parvenir à un compromis alors que les Occidentaux et les milieux écologistes avaient accusé M. Wen d'avoir refusé de participer.
Le chef du gouvernement s'est attaché à fournir un long récit sur la manière dont il a pris connaissance de cette réunion informelle lors d'un dîner avec les principaux dirigeants de la planète avant le début officiel des discussions au plus haut niveau.
Il a ensuite vérifié auprès de sa délégation cette information qui ne lui avait pas été notifiée et a décidé d'envoyer un ministre de moindre rang pour signifier le mécontentement de son pays.
Le Premier ministre chinois avait dépêché son vice-ministre des Affaires étrangères pour s'asseoir à une table autour de laquelle se trouvait notamment le président américain Barack Obama.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.