Toute l'actu en bref

La Commission de discipline de la Swiss Football League a retiré sa licence au FC Bienne avec effet immédiat. Le club seelandais n'a donc plus le droit de continuer le championnat de Challenge League.

Les matches de Bienne du deuxième tour sont désormais tous considérés avec un résultat de 0-0, et ne donnant aucun point. La décision sur le retrait de la licence peut faire l'objet d'un recours dans les cinq jours devant le Tribunal de recours de la SFL. En raison de la gravité des problèmes qui minent le club et afin de ne pas fausser la compétition sportive, l'effet suspensif ne sera pas accordé en cas de recours.

Le retrait immédiat de licence a été notamment motivé par le fait que le FC Bienne n'a pas respecté les devoirs d'information, et ce de manière répétée. De plus, le club a violé de manière illicite quatre critères décisifs pour disposer de la licence. Avant même ce retrait, le FC Bienne avait été mis à l'amende et s'était vu retirer un total de huit points.

Le règlement des licences stipule que les clubs de Super League et de Challenge League sont tenus pendant la saison de garantir le respect des critères d'obtention de la licence, et d'informer la SFL de manière régulière. La commission de discipline a constaté des incertitudes et lacunes dans le domaine de l’administration du club et du staff sportif.

Le club n’a pas encore pu améliorer sa situation financière difficile. Il n'a jusqu’à ce jour fourni aucune information convenable ou fiable concernant sa situation financière effective.

Mardi, le club avait obtenu un sursis devant la justice. Un juge du Tribunal civil du Jura bernois-Seeland avait accordé au club endetté et à son président décrié Carlo Häfeli un ajournement de faillite de deux mois. L'audience s'était déroulée en présence de dix créanciers, dont l'ancien entraîneur Patrick Rahmen et son adjoint Petar Aleksandrov.

Cette décision avait été prise après que M. Häfeli a annoncé avoir obtenu un soutien financier à hauteur de 800'000 francs de Martin von Burg, un financier de la région, qui permettrait de verser aux joueurs et employés du club les salaires en souffrance et les charges sociales dues (il est question de 330'000 francs).

Le président avait par ailleurs assuré avoir déniché l'oiseau rare, soit un mystérieux investisseur basé aux Etats-Unis dont le nom est William Kuzma et qui serait prêt à débourser... dix millions de dollars! Mais après la décision de la SFL, les chances de voir cet investissement se réaliser semblent très minces.

Conséquence au classement, Bienne se retrouve dernier avec 16 points en 18 matches. En tête, Lausanne possède 55 points, soit dix de mieux que Wil tout en ayant joué deux matches de moins. Le LS n'a donc besoin que de six points sur ses sept derniers matches pour être assuré de la promotion en Super League.

sda-ats

 Toute l'actu en bref