Toute l'actu en bref

Fribourg Olympic a superbement remporté le 16e titre de champion de son histoire en battant Union Neuchâtel 80-63. Jonathan Kazadi et Arnaud Cotture ont fait la différence.

"On était en mode "on gagne le championnat"", lance Jonathan Kazadi. Le meneur fribourgeois, épatant tout au long de la rencontre avec ses 18 points, ses six rebonds et ses six passes décisives, a fait preuve d'une grande maturité. "On a joué avec une grande intensité dès le début et Neuchâtel n'a pas pu mettre son jeu en place. Je suis très fier de mon équipe. Sur toute la saison on a eu des joueurs qui ont amené quelque chose, c'est vraiment une victoire d'équipe."

Magnifique en défense sur Babacar Touré et en phase offensive, Arnaud Cotture tient un discours identique: "C'était un match énorme. On a été bons du début à la fin. C'est ce qui nous avait manqué lors des deux matches que l'on a perdu ici durant cette finale. On a été très lucide. Mentalement ce n'est pas évident parce que l'on n'attend pas forcément quelque chose de nous, mais on progresse et on n'a pas fini notre formation. C'est agréable de pouvoir aussi bien jouer sur un sixième match de finale."

Lorsqu'Union Neuchâtel a poussé en début de quatrième période pour revenir à douze points, les Fribourgeois ont connu un petit frisson. "Dire que l'on n'a pas eu peur, ce serait mentir, avoue Arnaud Cotture. Mais on avait accumulé de la confiance au cours des trois premiers quarts et cela nous a permis de rester devant." Et Kazadi de conclure: "On savait qu'ils allaient tout donner. C'est une équipe qui ne baisse pas les bras. On s'attendait à ça et on savait qu'il fallait réagir."

sda-ats

 Toute l'actu en bref