Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La ministre de la Justice Loretta Lynch a déclaré que la police de Chicago est coupable d'un "recours récurrent à un usage excessif de la force" en violation de la Constitution (archives).

KEYSTONE/AP/MANUEL BALCE CENETA

(sda-ats)

La police de Chicago est coupable d'un "recours récurrent à un usage excessif de la force" en violation de la Constitution, a déclaré vendredi la ministre de la Justice Loretta Lynch. Ceci à l'issue d'une retentissante enquête fédérale de plus d'un an.

"Le ministère de la Justice a conclu qu'il existait de bonnes raisons de penser que la police de Chicago a recours de façon récurrente à un usage excessif de la force, en violation du quatrième amendement de la Constitution", a déclaré Mme Lynch au sujet de la troisième ville des Etats-Unis en proie à une très importante violence armée.

"Notre enquête a démontré que ces pratiques s'expliquaient en bonne partie par de graves déficiences en matière de formation et de responsabilité", a poursuivi la ministre, quelques jours après que Chicago a annoncé avoir enregistré plus de 760 meurtres en 2016.

Usage excessif de la force, pratiques discriminatoires, omerta sur les enquêtes pour mauvaise conduite: le département de la Justice a publié vendredi un rapport au vitriol de 161 pages sur la police de Chicago après 13 mois d'enquête. L'enquête fédérale visant le Chicago Police Department (CPD) avait été lancée le 7 décembre 2015 à la suite de l'homicide choquant d'un adolescent noir par un policier blanc en 2014.

Les autorités de Chicago avaient attendu plus d'un an avant de rendre publique la vidéo montrant le déroulement de cette bavure. Celle-ci avait provoqué une onde de choc et entraîné le renvoi du chef de la police alors en fonction.

Le maire Rahm Emanuel, un proche du président Barack Obama, s'est lui-même retrouvé en difficulté, accusé d'avoir cherché à étouffer ce scandale.

ATS