Toute l'actu en bref

Sans pitié, la Russie a atomisé le Danemark 10-1 et les Tchèques ont fait pareil avec la Norvège 7-0. Dans l'autre groupe, les Etats-Unis ont dominé la France 4-0.

Lancée la Russie? Poussive en début de Mondial, la Sbornaja a écrasé le Danemark 10-1 à Moscou. Artemi Panarin a de nouveau flambé en inscrivant cinq points dans un festival offensif. Et dire qu'Ovechkin et Kuznetsov ne seront présents que contre la Suisse samedi. Les Helvètes sont prévenus, ces Russes-là ne rigolent plus. Reste à espérer que Du Bois et Diaz soient rétablis et que le gardien devant le filet connaîtra le match de sa vie comme Reto Pavoni à St-Pétersbourg en 2000 lorsque la Suisse avait battu les Russes 3-2 chez eux.

On ne pensait pas voir la Norvège prendre des déculottées lors de ce Championnat du monde. Mats Zuccarello et ses coéquipiers ont très nettement progressé ces dernières années et l'ont parfaitement démontré en prenant le meilleur sur la Suisse 4-3 ap. Mais face aux Tchèques, les Vikings ont rapidement dû baisser pavillon. 3-0 après le tiers initial, puis 7-0 après deux périodes, Roman Cervenka & co ont passé une après-midi des plus aisées. Le futur attaquant de Fribourg a même ouvert le score. Les Norvégiens stagnent à cinq points alors qu'ils ont encore trois rencontres à disputer.

Dans le groupe B, les Etats-Unis ont battu la France 4-0 sans Cristobal Huet, ménagé. La France occupe toujours la cinquième place avec cinq points, soit un de moins que la Slovaquie et les Etats-Unis. Le Canada a dominé l'Allemagne 5-2.

sda-ats

 Toute l'actu en bref