Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La milliardaire républicaine Betsy DeVos nommé ministre de l'éducation est favorable aux écoles privées.

KEYSTONE/EPA/ERIK LESSER

(sda-ats)

La nomination de Betsy DeVos comme secrétaire à l'Education aux Etats-Unis a été confirmée de justesse par le Sénat mardi grâce au renfort du vice-président Mike Pence. Ce dernier a dû voter pour faire pencher la balance en faveur de la milliardaire, très controversée

"Elle est la moins qualifiée dans un gouvernement historiquement peu qualifié", a commenté le chef du groupe démocrate, Chuck Schumer.

Un mouvement national de contestation était monté dans le pays ces dernières semaines, inondant les sénateurs de courriers et de coups de téléphone.

Pendant 24 heures, les sénateurs démocrates se sont succédé dans l'hémicycle, y compris durant la nuit, afin de dénoncer la ministre qualifiée tour à tour d'incompétente et d'ennemie de l'éducation publique.

A l'inverse, ses partisans soutiennent que l'arrivée de la milliardaire représente la meilleure chance de réforme d'un système éducatif déficient, en retard sur d'autres pays développés.

Sans précédent

Sans l'intervention du vice-président, le choix controversé du président Donald Trump n'aurait pu être entériné par la chambre haute du Congrès, incapable de se départager.

La candidature de Betsy DeVos, dont les adversaires dénoncent l'incompétence, a recueilli 50 voix pour, 50 voix contre, deux républicains et deux indépendants ayant joint leurs voix à celles des 46 sénateurs démocrates pour la rejeter.

Betsy DeVos défend de longue date les "charter schools", des établissements indépendants du système public et fréquemment gérés par des entreprises. Les démocrates redoutent qu'elle poursuive la promotion de ces "charter schools" au détriment des écoles publiques.

"Elle méprise l'éducation publique qui accueille 90% de nos élèves", a souligné Charles Schumer lors du débat.

Autres nominations attendues

Betsy DeVos est mariée à l'héritier et ancien PDG d'Amway, une chaîne de vente de produits de beauté et articles ménagers. Elle est la fille des fondateurs de Prince Corp., un fournisseur de pièces détachées automobiles basé dans le Michigan, et la soeur d'Erik Prince, le fondateur de l'ancienne entreprise de sécurité Blackwater USA, aujourd'hui rebaptisée Academi.

Le Sénat doit désormais se pencher sur les nominations de Jeff Sessions au poste d'Attorney general (ministre de la Justice), de Tom Price au poste de secrétaire à la Santé et de l'ex-banquier Steve Mnuchin au poste de secrétaire au Trésor, trois nominations auxquelles s'opposent les démocrates.

La confirmation d'Andrew Puzder au poste de secrétaire au Travail est également contestée. Le PDG de CKE Restaurants Inc a reconnu avoir employé une femme de ménage immigrée sans papiers pendant plusieurs années.

ATS