Toute l'actu en bref

Trois victoires, quatre défaites: la mission de la Suisse est désormais claire.

S'ils entendent se qualifier pour les play-off du championnat du monde à Bâle, Sven Michel et ses coéquipiers doivent impérativement remporter les quatre derniers matches du tour préliminaire.

La journée de mardi a une nouvelle fois été décevante. Si le CC Adelboden a terminé sur une victoire 5-4 après un end supplémentaire contre l'Ecosse, il avait bien malé commencé en s'inclinant 9-7 face aux Etats-Unis. Pour terminer dans les quatre premiers, il faut à la Suisse des victoires contre le Danemark, la Russie, la Norvège et le Canada. Une mince affaire pour les champions d'Europe 2013 quand on sait que les Canadiens sont les favoris naturels à la médaille d'or et que les Norvégiens ont été sacrés champions du monde en 2014...

Il ne s'agit pas uniquement de qualification pour les play-off, mais aussi de qualification pour les JO 2018 à PyeongChang. Or le classement final des Mondiaux compte pour beaucoup dans la course à une place olympique...

La Suisse a sans doute livré sa meilleure prestation du tournoi face aux Ecossais, au cours d'un match très défensif. Réussissant à conserver l'avantage de la dernière pierre dans le end supplémentaire, Sven Michel a maîtrisé ses nerfs pour conclure parfaitement au centre de la maison.

Contre les Etats-Unis, la formation helvétique avait craqué dans le neuvième end, abordé sur le score de 8-7 en faveur d'une équipe américaine qui venait de réussir un coup de deux. Les Etats-Unis du skip John Shuster ont forcé la décision dans cette neuvième manche en volant une pierre. Sven Michel avait quant à lui joué de malchance dans le huitième end: sa dernière pierre changeait alors de trajectoire après avoir touché une saleté, alors que les Suisses pouvaient encore espérer ravir un point à leurs adversaires.

sda-ats

 Toute l'actu en bref