Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Canada a battu la Russie 5-3 dans la première demi-finale de la Coupe du monde. Les joueurs de Mike Babcock défieront soit l'Europe soit la Suéde en finale.

Si Gary Lineker avait été un homme de glace, il aurait dit que le hockey sur glace est un sport qui se joue entre deux équipes et qu'à la fin c'est le Canada qui gagne. Peu importe l'adversaire, la Feuille d'érable demeure la référence absolue. Que ce soit sur une surface de jeu européenne ou NHL, le Canada ne sait plus perdre. On ne sait même pas si elle doute lorsqu'elle est menée au score.

Dans un tiers médian où elle n'a tiré que cinq fois au but, la Russie est parvenue à inscrire deux buts et à prendre l'avantage 1-2. Un beau hold-up signé Kucherov et Kuznetsov. Puis la meilleure ligne canadienne a décidé que cela suffisait et Captain Crosby a délivré deux assists pour Brad Marchand et le Canada a repris les devants. Dépassés par la maestria canadienne, les Russes ont dû se résoudre à baisser pavillon face à cette invincible armada.

Auteur de l'ouverture du score et de deux assists, Sidney Crosby en est désormais à 23 succès d'affilée avec son équipe nationale. Avec Jonathan Toews, Patrice Bergeron et Corey Perry, le meilleur joueur du monde va tenter de créer le "Quadruple Gold Club" en ajoutant la Coupe du monde aux trois trophées majeurs déjà obtenus: la Coupe Stanley, l'or olympique et l'or du Championnat du monde.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS