Toute l'actu en bref

L'UFC, organisatrice du championnat pro de combat libre aux Etats-Unis, s'est vendu à l'agence WME-IMG, spécialiste de l'événementiel et du divertissement, pour environ 4 milliards de dollars.

Cela correspond à 3,92 milliards de francs, selon ce qu'affirme le "New York Times". Un accord pourrait être annoncé dans la journée, selon le quotidien qui cite des sources proches du dossier.

Créée en 1993, la marque UFC est restée peu connue et a conservé une image sulfureuse pendant plusieurs années, en raison de la violence de ses combats. Elle a pris de l'ampleur après le rachat par les frères Lorenzo et Frank Fertitta, venus de l'univers des casinos, pour 2 millions de dollars en 2001, et l'émergence de règles expurgeant les gestes dangereux. Le championnat UFC est depuis devenu une entreprise de premier plan dans le monde des arts martiaux mixtes (MMA).

En avril, l'Etat de New York a été le dernier aux Etats-Unis à légaliser les combats professionnels de MMA. Le groupe travaille avec environ 500 athlètes sous contrat, qui se produisent dans une quarantaine d'événements par an diffusés dans le monde entier. Lorenzo Fertitta a assuré que l'UFC atteindrait 600 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2015.

sda-ats

 Toute l'actu en bref