Toute l'actu en bref

Le chat du premier ministre britannique David Cameron, installé au 10 Downing Street, semble lui bien inoffensif (archives).

KEYSTONE/EPA/ANDY RAIN

(sda-ats)

Selon ses propriétaires, "Bella" est une adorable chatte noire à pattes blanches de quatre ans, docile et enjouée. Pourtant, quand vient le facteur du Royal Mail, la poste britannique, l'animal se transformerait en redoutable prédateur...

L'affaire concerne un couple de Patchway, petite commune proche de Bristol (ouest), dont la petite chatte semble prendre un malin plaisir à bondir sur le courrier lorsque le facteur le glisse dans la fente de la porte d'entrée.

Estimant que Bella représentait une "menace" et risquait de "blesser les doigts" du postier, le Royal Mail a écrit au couple pour le sommer de trouver une solution, faute de quoi il suspendrait toute distribution.

"Nous avions remarqué ces derniers jours que le facteur était vraiment très hésitant au moment de glisser les lettres, et Bella pense que c'est un jeu", a déclaré le propriétaire de la chatte sur la BBC.

Après discussion, le couple de Patchway a finalement accepté "d'installer une boîte aux lettres à l'extérieur qui permettra au facteur de distribuer le courrier en toute sécurité", a indiqué un porte-parole du Royal Mail.

La poste britannique note au passage que si les incidents impliquant des chats sont "rares", près de 3000 attaques de facteurs par des chiens ont été recensées en un an sur la période 2014-2015.

sda-ats

 Toute l'actu en bref