Toute l'actu en bref

Le directeur de la CIA a déclaré que les 28 pages confidentielles d'un rapport du Congrès américain sur les attentats du 11 septembre 2001 exonéreraient l'Arabie saoudite de toute responsabilité. Ici la tour One World Trade Center de New York, construite sur le site des attentats (archives).

KEYSTONE/AP/JULIE JACOBSON

(sda-ats)

Le directeur de la CIA a déclaré dimanche matin que les 28 pages confidentielles d'un rapport du Congrès américain sur les attentats du 11 septembre 2001 contre les Etats-Unis seraient publiées. Celles-ci exonéreraient l'Arabie saoudite de toute responsabilité.

John Brennan s'exprimait dans le cadre d'un entretien accordé à la chaîne de télévision saoudienne Arabiya TV dimanche matin. Le rapport en question date de 2002.

"Je pense que les 28 pages seront publiées et je soutiens cette publication; tout le monde verra la preuve que le gouvernement saoudien n'avait rien à voir avec cela", a déclaré John Brennan dans l'entretien. Ses commentaires étaient sous-titrés en arabe.

L'Arabie saoudite dément avoir fourni un quelconque soutien aux 19 pirates, qui étaient pour la plupart de nationalité saoudienne. Les attentats contre New York et Washington ont fait près de 3000 morts le 11 septembre 2001.

sda-ats

 Toute l'actu en bref