Le commerce de détail attend des affaires stables en 2017


 Toute l'actu en bref

La branche du commerce de détail continue de souffrir en Suisse malgré des chiffres d'affaires attendus dans la stabilité cette année (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Le secteur du commerce de détail a vu son chiffre d'affaires reculer de 1% l'an dernier, toujours pénalisé par l'impact négatif du franc fort. Pour 2017, les économistes de Credit Suisse anticipent une stabilisation.

Les représentants de la branche interrogés par la société de conseil Fuhrer & Hotz entrevoient donc les prochains mois avec davantage d'optimiste qu'il y a un an, a indiqué Credit Suisse mercredi devant la presse à Genève. Ils sont même 60% à anticiper une augmentation de leur chiffre d'affaires.

Quant au tourisme d'achat, dopé depuis deux ans par l'abandon du taux plancher de l'euro, il devrait aussi connaître une stabilisation cette année, à un niveau élevé. Le phénomène a reculé en 2016 en ce qui concerne les déplacements physiques en régions frontalières, mais a fortement progressé dans le commerce en ligne.

Sur la base des chiffres de 2016, un franc sur dix dans le secteur du commerce de détail en Suisse a été dépensé à l'étranger, relèvent les experts de la grande banque. L'essor du tourisme d'achat a en outre un impact négatif sur l'emploi de la branche, avec une contraction des effectifs de 2,1% entre 2011 et 2013 par exemple.

ATS

 Toute l'actu en bref