Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Né à Berne, le compositeur Klaus Huber est mort à l'âge de 92 ans à Pérouse (archives).

Keystone/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

Le compositeur suisse Klaus Huber s'est éteint lundi à Pérouse (I), a communiqué jeudi l'Académie des arts de Berlin. Le Bernois devait fêter son 93e anniversaire en novembre.

Fils du musicien Walter Simon Huber, Klaus Huber est entré au conservatoire de Zurich en 1947. Il y a reçu les enseignements du compositeur Willy Burkhard, son parrain de baptême, et du violoniste Stefi Geyer. Il a terminé sa formation à Berlin chez Boris Blacher.

Socialement engagé, Klaus Huber a enseigné à Tatui (Brésil), ainsi qu'à Montréal. Il a tenu des conférences au Japon et donné des cours de composition en Suède.

De 1964 à 1972, il a dirigé la classe de composition de la Musikakademie de Bâle, puis, de 1973 à 1991, celle de la Haute école de musique de Fribourg-en-Brisgau (D).

Brian Ferneyhough, Toshio Hosokawa, Michael Jarrell, Younghi Pagh-Paan et Wolfgang Rihm ont été ses élèves. Klaus Huber vivait une partie de l'année à Bremen (D), un autre à Panicale, dans la province de Pérouse où il est décédé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS