Toute l'actu en bref

Pendant ses 28 ans à la tête du musée Tate, le Britannique de 70 ans a élargi les collections présentées à la photographie et les a enrichies grâce à des acquisitions majeures d'art britannique (archives).

Keystone/AP/RICHARD LEWIS

(sda-ats)

Le directeur des musées de la Tate britannique depuis 1988, Nicholas Serota, va démissionner l'année prochaine, a annoncé jeudi la Tate. L'ensemble du groupe (Tate Britain, Tate Modern, Tate St Ives, Tate Liverpool) a accueilli 7,9 millions de visiteurs en 2014/2015.

Se disant "privilégiée d'avoir eu avec Nicholas Serota l'un des plus grands directeurs de musée du monde et un leader des arts visuels au niveau mondial", la Tate a précisé qu'il "va prendre le 1er février 2017 le rôle à mi-temps de président du Arts Council England". Ce dernier est l'organisme public mais indépendant qui gère l'argent public alloué à l'art et à la culture.

"Je laisse une institution qui a le potentiel d'atteindre un large public au Royaume-Uni et à l'étranger", a déclaré Nicholas Serota dans un communiqué de presse de la Tate.

Pendant ses 28 ans à la tête du musée, le Britannique de 70 ans a élargi les collections présentées à la photographie et les a enrichies grâce à des acquisitions majeures d'art britannique. Il a également enrichi la collection d'art moderne avec des oeuvres d'importance notamment de Bacon, Beuys, Bourgeois, Brancusi, Mondrian, Richter et Twombly.

sda-ats

 Toute l'actu en bref