Toute l'actu en bref

Le massif du Mont Rose, (de g. à dr. la Pointe Dufour, 4634 mètres, le Lyskamm, 4527 mètres, et les sommets jumeaux Pollux, 4092 mètres et Castor, 4223 mètres), avec le glacier du Gorner au premier plan, a fait six victimes entre dimanche et lundi (archives).

KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA BELLA

(sda-ats)

Le massif du Mont Rose a tué six alpinistes entre dimanche et lundi. Trois Valaisans, deux Allemands et un Hollandais ont été victimes de la montagne.

Lundi vers 12h00, un Hollandais de 64 ans a perdu la vie au Castor, un sommet qui culmine à 4228 mètres d'altitude. Il faisait partie d'un groupe de cinq personnes qui progressaient sur une arête au moment du drame. Les alpinistes n'étaient pas encordés. A leur arrivée, les secouristes n'ont pu que constater le décès.

Emotion à Sierre

Dimanche, cinq autres alpinistes ont trouvé la mort. Trois Valaisans alpinistes aguerris, membres des sections de Sierre et de Montana-Vermala du Club alpin suisse (CAS), ont fait une chute de 800 mètres lorsqu'une importante masse de neige s'est décrochée.

Les alpinistes se dirigeaient vers la Pointe Dufour, 4634 mètres, en compagnie de cinq autres personnes à l'occasion d'une course organisée par les sections du CAS dont ils étaient membres. Les autres alpinistes ont pu donner l'alerte.

L'accident s'est produit dans la montée vers la Zumsteinspitze dimanche en matinée. Le groupe d'alpinistes suivait la voie normale pour gravir la Pointe Dufour. Les victimes ont chuté dans le versant italien du massif. Leur décès a provoqué une vive émotion dans la région de Sierre où ils étaient connus.

Les corps des victimes n'ont pas pu être récupérés dimanche. Les risques de nouveaux décrochages de neige sont trop importants. Une nouvelle opération devrait être lancée lorsque les conditions le permettront.

Deux morts au Castor

En fin d'après-midi dimanche, deux alpinistes allemands de 36 et 50 ans ont fait une chute de 400 mètres sur la crête du Castor, un sommet du massif du Mont Rose à l'est de la Pointe Dufour. Les deux hommes étaient encordés, rapportent les agences italiennes.

L'un d'eux pourrait avoir glissé sur de la glace, entraînant son compagnon. Les corps des deux victimes ont été trouvés au col de Verra, sur le versant italien, entre les sommets du Castor et du Pollux. Un troisième alpiniste du même groupe avait été héliporté avant l'ascension vers un hôpital en raison de problèmes de santé. Il a pu sortir de l'hôpital lundi matin.

sda-ats

 Toute l'actu en bref