Le mois de janvier 2017 est le plus froid depuis 30 ans


 Toute l'actu en bref

A cause des vents forts, les températures sont glaciales et des congères se forment au bord des routes, comme ici à Féchy, dans le canton de Vaud (photo symbolique).

Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

De nombreux lacs sont gelés, d'autres ont la surface transpercée par des blocs de glace. Des phénomènes qui reflètent le grand froid qui règne en Suisse en ce début d'année 2017. Aucun mois de janvier n'a été aussi glacial depuis 30 ans.

Cela fait dix jours que le mercure est resté au-dessous de 0 degré. Dans le Mittelland, par exemple, la moyenne des températures de janvier atteint -3 degrés, a indiqué mardi SRF Meteo. C'est plus de 3 degrés de moins que la moyenne à long terme, qui est de 0,3 degré.

Il faut remonter à 1987 pour trouver un mois de janvier plus froid. Une valeur record de -41,8 degrés avait été enregistrée à La Brévine (NE), alors que la température moyenne avoisinait -4,3 degrés en Suisse. Même avec les frimas de ce début 2017, le record sera difficile à battre: le mercure devrait remonter peu à peu en fin de mois et la série de jours sibériens prendre fin le week-end prochain.

Jet-stream plus faible

La météo en Suisse n'évolue à présent que très lentement, selon les spécialistes. D'après SRF Meteo, cela pourrait être un signe du changement climatique.

Dans l'Arctique, la glace manque aujourd'hui cruellement, car il y fait beaucoup plus chaud qu'auparavant. En conséquence, le jet-stream, courant aérien qui souffle de l'ouest vers l'est au-dessus de l'Atlantique, s'affaiblit et se déplace plus lentement. Il en va donc de même des conditions météorologiques.

ATS

 Toute l'actu en bref