Toute l'actu en bref

La région lémanique a vu le nombre de ses logements vacants légèrement progresser (archives).

KEYSTONE/APA/GEORG HOCHMUTH

(sda-ats)

Le nombre de logements vacants a augmenté en Suisse. Au premier juin dernier, 56'518 logements n'avaient pas trouvé preneurs.

Cela représente 1,3% de l'ensemble du parc immobilier helvétique. Ce taux n'avait plus jamais été atteint depuis le début des années 2000, souligne lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué.

En comparaison annuelle, la hausse s'élève à près de 11%, soit 5436 habitations supplémentaires. Depuis 2009, le taux de logements vacants n'a cessé de croître. Et cette tendance s'est accélérée au cours de ces trois dernières années, poursuit l'OFS.

Les sept régions du pays ont enregistré une augmentation de leurs surfaces habitables disponibles. La plus forte hausse a été observée au Tessin, suivi de l'Espace du Mittelland et du Nord-Ouest de la Suisse. A contrario, la zone lémanique a vu ses espaces vides légèrement progresser à 1%.

Bond des locations

Par type de biens, les maisons individuelles ont affiché une hausse de vacance de 2% par rapport à la même période de l'année passée. Au premier juin, 6523 maisons individuelles étaient inoccupées. Le nombre de nouveaux logements vacants a lui enregistré une progression de 14% sur un an à 1063 unités supplémentaires.

Au niveau des locations, 45'504 biens étaient à louer au premier juin, un record jamais atteint depuis 1999. Sur un an, la hausse s'élève à 13% ou 5391 unités.

sda-ats

 Toute l'actu en bref