Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Certains des pays qui fournissent des armes sont aussi ceux qui parlent de paix" en Syrie, a accusé le pape François (image symbolique).

KEYSTONE/AP

(sda-ats)

Le pape François s'en est pris mardi aux pays qui parlent de paix en Syrie tout en armant les parties prenantes du conflit. "Comment peut-on croire celui qui vous caresse de la main droite tout en vous frappant de la main gauche?", s'est-il interrogé.

"Tandis que les gens souffrent, des quantités incroyables d'argent sont dépensées pour fournir des armes aux combattants. Et certains des pays qui fournissent ces armes sont aussi ceux qui parlent de paix", a ajouté le souverain pontife dans un message vidéo adressé à une organisation caritative qui tenait une conférence sur la Syrie.

Le pape n'a pas nommé de pays en particulier. Le régime du président Bachar al Assad reçoit une aide militaire de la Russie et de l'Iran, tandis que certaines organisations insurgées bénéficient du soutien de pays sunnites de la région ainsi que de l'Occident.

Plus de 250'000 personnes ont été tuées et plus de 11 millions d'autres, soit la moitié de la population syrienne, ont été déplacées depuis le début du conflit en 2011.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS