Le Parlement turc approuve le renforcement des pouvoirs d'Erdogan


 Toute l'actu en bref

La réforme, présentée par le parti au pouvoir comme essentielle pour garantir la stabilité au sommet de l'Etat, est largement décriée par l'opposition qui y voit une dérive autoritaire supplémentaire de Recep Tayyip Erdogan, président actuel.

KEYSTONE/AP Presidency Press Service/YASIN BULBUL

(sda-ats)

Le projet de révision constitutionnelle visant à renforcer les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan a été adopté par le Parlement turc en seconde lecture tôt samedi. Cette décision ouvre la voie à un référendum au printemps.

Le texte a obtenu 339 voix, soit neuf de plus que la majorité des trois cinquièmes requise pour que la réforme soit soumise à référendum. La réforme proposée par le parti AKP (au pouvoir) prévoit le transfert de l'essentiel des pouvoirs exécutifs du Premier ministre au président.

La réforme, présentée par le parti au pouvoir comme essentielle pour garantir la stabilité au sommet de l'Etat, est largement décriée par l'opposition qui y voit une dérive autoritaire supplémentaire de M. Erdogan. Elle concentrerait un pouvoir incontrôlé entre les mains du président.

Recep Tayyip Erdogan a été chef du gouvernement de 2003 à 2014, il est président depuis cette date.

ATS

 Toute l'actu en bref