Le parquet français ouvre une information judiciaire sur Fillon


 Toute l'actu en bref

François Fillon a fait savoir la semaine dernière qu'il serait candidat "jusqu'à la victoire", quelle que soit la suite donnée par la justice à l'affaire des emplois de son épouse, y compris dans l'éventualité d'une mise en examen (archives).

KEYSTONE/AP/CHRISTOPHE ENA

(sda-ats)

Le Parquet national financier français a annoncé vendredi avoir ouvert une information judiciaire visant le candidat de droite à la présidentielle François Fillon. Elle concerne les emplois présumés fictifs, dont auraient bénéficié sa femme et deux de ses enfants.

L'enquête est désormais confiée à un ou plusieurs juges d'instruction, et non plus à la police. Elle est ouverte des chefs de détournement de fonds publics, abus de biens sociaux, complicité et recel de ces délits, trafic d'influence et manquements aux obligations de déclaration à la Haute autorité sur la transparence de la vie publique.

"Dans le prolongement de l'enquête préliminaire ouverte le 25 janvier 2017 concernant, notamment, Monsieur et Madame Fillon, le Parquet national financier (PNF) a décidé d'ouvrir, dès ce jour, une information judiciaire en raison de l'ancienneté d'une partie des faits concernés", précise le PNF dans un communiqué. Il explique que les faits les plus anciens risquaient d'être prescrits à la suite d'une loi adoptée le 16 février dernier.

Le 16 février dernier, après réception des premiers résultats de l'enquête préliminaire, le PNF avait fait savoir qu'il écartait "en l'état" un classement sans suite de la procédure. Une source proche du dossier avait ajouté que le classement sans suite était "improbable" au terme de l'enquête.

François Fillon a fait savoir la semaine dernière qu'il serait candidat "jusqu'à la victoire", quelle que soit la suite donnée par la justice à l'affaire des emplois de son épouse, y compris dans l'éventualité d'une mise en examen.

ATS

 Toute l'actu en bref