Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Selon plusieurs sources concordantes, Xi Jiping se rendra entre autres au WEF, dont la liste des participants sera officiellement dévoilée mardi 10 janvier (archives).

KEYSTONE/AP Pool AFP/NICOLAS ASFOURI

(sda-ats)

Le président chinois atterrira en Suisse le 15 janvier pour une visite d'Etat. Xi Jinping devrait également se rendre au Forum économique mondial de Davos (WEF), qui débute le 17 janvier.

Le séjour helvétique de M. Xi démarrera le 15 janvier par des discours officiels ainsi qu'un dîner de gala, auquel prendra aussi part son épouse, Peng Liyuan, ont indiqué vendredi dans un communiqué les Départements fédéraux des affaires étrangères (DFAE) et de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC). C'est la présidente de la Confédération Doris Leuthard qui dirigera les opérations.

Le lendemain, des entretiens officiels porteront sur le commerce mondial, le système financier mondial, la protection du climat et de l'environnement, ainsi que la situation en Syrie. Plusieurs questions bilatérales (collaborations scientifiques et économiques, coopération financière, etc.) seront aussi abordées. Une table ronde rassemblera par ailleurs des représentants des milieux économiques.

Selon des sources concordantes, le président chinois devrait aussi faire un passage le 18 janvier auprès de l'ONU à Genève.

Ni le DFAE ni l'ambassade de Chine à Berne n'ont donné davantage d'informations quant au séjour du chef d'Etat en Suisse. Selon plusieurs sources concordantes, Xi Jinping se rendra entre autres au WEF, dont la liste des participants sera officiellement dévoilée le 10 janvier.

Pétition lancée

Dans leur communiqué, le DETEC et le DFAE rappellent que les liens entre la Chine et la Suisse se sont resserrés ces dernières années. En avril 2016, alors qu'il présidait la Confédération, Johann Schneider-Ammann s'est d'ailleurs rendu en terres chinoises. Actuellement, le dialogue bilatéral "est ouvert sur plus de 20 thèmes différents", précisent les deux départements.

Soucieux de tirer le meilleur parti de la visite de M. Xi dans son pays, un groupe de citoyens suisses a adressé vendredi une pétition aux Chambres fédérales, au Conseil fédéral ainsi qu'à la présidence du WEF. Le texte invite à "promouvoir un dialogue public concernant le respect" des droits humains et de la protection de l'environnement.

Constitué de professeurs, d'entrepreneurs, de journalistes, de juristes, de cinéastes et d'écrivains, ce groupe rappelle que l'édition 2017 du WEF est placée sous le thème de la gestion responsable. La participation du chef d'Etat au Forum constitue donc "une occasion unique pour discuter ouvertement" de certaines thématiques sensibles.

ATS