Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lars Lagerbäck (68 ans) reprend du service. Le sexagénaire suédois a été nommé sélectionneur de la Norvège, avec un contrat de trois ans.

Lars Lagerbäck, qui avait conduit l'Islande en quart de finale de l'Euro 2016, a été présenté comme nouveau patron d'une sélection nationale norvégienne actuellement dans une mauvaise passe.

Après des expériences en Suède (2000-2009), au Nigeria (2010) et sa participation à l'épopée islandaise (2011-2016), le Suédois a signé un contrat de trois ans avec la Fédération de football norvégienne.

Il succède à Per-Mathias Högmo, qui a démissionné mi-novembre après une série de mauvais résultats. Après trois défaites et une seule victoire contre la très modeste équipe de Saint-Marin, la Norvège, 84e au classement de la FIFA, occupe l'avant-dernière place du groupe C des qualifications à la Coupe du monde 2018.

"C'est évidemment une situation difficile", a déclaré Lagerbäck, interrogé lors d'une conférence de presse sur les chances d'une qualification. "Ce sera difficile de dominer le groupe mais il y a quand même une possibilité de finir deuxièmes" et de disputer les repêchages, a-t-il ajouté.

Sa désignation met fin à une quête de plus de deux mois pour la Fédération norvégienne qui a essuyé les refus de l'ex-buteur vedette de Manchester United, Ole Gunnar Solskjaer, et de l'entraîneur à succès du FC Copenhague, Staale Solbakken.

Lagerbäck quitte ses fonctions de conseiller de la sélection suédoise, qu'il occupait depuis l'été.

ATS