Toute l'actu en bref

Le Team Europe a fêté son deuxième succès en deux sorties dans la Coupe du monde 2016 lundi à Toronto.

La formation de l'ex coach de l'équipe de Suisse Ralph Krueger s'est imposée 3-2 après prolongation face à la République tchèque. C'est l'Allemand Leon Draisaitl qui a offert la victoire à son équipe après 2'06'' de jeu supplémentaire, sur un contre "assassin". Comme deux jours plus tôt face aux Etats-Unis (3-0), trois Suisses faisaient partie de la formation européenne: Roman Josi - qui a été le joueur le plus utilisé dans cette partie avec 28'06'' passées sur la glace -. Mark Streit et Nino Niederreiter. Luca Sbisa était quant à lui à nouveau surnuméraire.

Le Team Europe a décroché un succès mérité, mais long à se dessiner. Il ne concrétisait ainsi sa domination qu'à la 31e minute grâce au défenseur Zdeno Chara, sur son 24e tir cadré. La réaction des Tchèques, qui n'avaient jusque-là réussi que 8 tirs cadrés, ne se faisait cependant pas attendre. Moins de quatre minutes plus tard, l'attaquant des Philadelphia Flyers profitait d'une petite erreur défensive de Roman Josi pour inscrire le but égalisateur d'un tir du poignet.

Fessés 6-0 par le Canada pour leur entrée en lice, le "Fribourgeois" Roman Cervenka et ses équipiers n'ont rien lâché non plus dans la troisième période. A nouveau menés à la suite d'une bévue de Mrazek sur un tir de Mats Zuccarello (43e), les Tchèques ont recollé au score six minutes plus tard en supériorité numérique grâce à Martin Hanzal. Mais ils ont fini par céder en prolongation.

sda-ats

 Toute l'actu en bref