Les élèves neuchâtelois continueront à venir en Valais en camps de ski


 Toute l'actu en bref

Les écoliers neuchâtelois pourront continuer à profiter des joies du ski en Valais. Malgré les restrictions budgétaires neuchâteloises, les camps de ski pourront être maintenus. Etat, propriétaires de chalets et remontées mécaniques ont trouvé un accord pour pérenniser ces camps (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Les camps de ski des écoliers neuchâtelois en Valais sont sauvés. La collaboration entre les propriétaires de chalets, les remontées mécaniques et l'Etat de Neuchâtel se poursuivra au-delà de la saison 2016-2017.

L'offre de séjours de ski à prix avantageux a failli disparaître pour des raisons d'assainissement des finances cantonales. Le Conseil d'Etat neuchâtelois a décidé en mars 2016 de renoncer à la gestion hôtelière des camps de ski dès la fin de la saison actuelle. Le service des sports du canton a recherché et trouvé une solution pour pérenniser cette offre, indique vendredi un communiqué du canton.

Les directions des remontées mécaniques et les propriétaires de chalets dans le Val d'Anniviers et dans le Val d'Hérens ont été approchés. Ensemble, ils ont décidé la création d'une société privée qui reprend les baux et la gestion du secteur des camps de ski à partir du 1er mai 2017.

Une convention de collaboration a été signée vendredi aux Collons (VS) entre les partenaires. La nouvelle société pourra procéder aux réservations des camps de ski pour la saison 2017-2018. Elle assumera l'administration des camps organisés par le service des sports.

ATS

 Toute l'actu en bref