Toute l'actu en bref

En contrepartie des baisses de tarif, La Poste prévoit des "adaptations mineures" d'un montant de 2 millions de francs par an à la charge des clients (archives).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

Les lettres en courrier A et B ne deviendront pas plus chères. L'accord trouvé en janvier 2014 entre La Poste et le surveillant des prix est prolongé jusqu'à fin 2017. Les particuliers bénéficieront même de nouvelles baisses de tarif.

Une série d'allégements tarifaires d'un volume de 10 à 12 millions de francs en faveur de la clientèle des services postaux a été conclue, indique mardi le surveillant des prix Stefan Meierhans dans un communiqué.

Lorsque M. et Mme Tout-le-Monde enverront de grosses lettres, celles-ci ne seront plus considérées comme des colis. Concrètement, les lettres standard et les midilettres (jusqu'au format B5 et jusqu'à 250 g) pourront être expédiées en tant que lettres au lieu de colis contre un supplément de 1 franc 50 par envoi pour une épaisseur comprise entre 2 et 5 cm maximum.

Auparavant, seules les entreprises bénéficiaient de ce tarif. Ainsi, une lettre standard en courrier A de 3 cm d'épaisseur pourra être envoyée pour 2 francs 50 au lieu de 9 francs, illustre Monsieur Prix.

Timbres gratuits

Chaque ménage recevra d'ici fin 2017 une carte dotée de deux timbres gratuits de 1 franc. Cela représente un montant total de 8 millions de francs. La Poste annonce aussi qu'elle acceptera jusqu'à la fin de l'an prochain les timbres de 1 franc envoyés en 2014, bien qu'ils seront échus.

Autre réjouissance pour les clients du géant jaune: les timbres-poste SMS coûteront désormais 1 franc, soit une baisse de 20 centimes. De juillet à octobre 2017, les particuliers possédant l'application PostCard Creator bénéficieront d'une carte postale payante au prix de 1 franc 40 au lieu de 2 francs, en plus de la carte quotidienne gratuite.

Contrepartie

Pour les clients commerciaux, La Poste renonce à une augmentation de 3 à 5 francs concernant les envois PostPac International, ou lettres de voiture. Les particuliers paieront désormais aussi 3 francs s'ils ne remplissent pas eux-mêmes la lettre de voiture et se rendent au guichet postal.

En contrepartie de ces baisses de tarif, La Poste annoncera le 16 août prochain des "adaptations mineures" d'un montant de 2 millions de francs par an à la charge des clients. Le but est d'harmoniser l'offre destinée aux particuliers et aux entreprises. Ces modifications sont prévues pour le 1er janvier 2017.

sda-ats

 Toute l'actu en bref